Zazie

JOURNÉE ZAZIE 26 JANVIER – INFO 2 – INSCRIPTION

 

 

 J O U R N E E    Z A Z I E

 

 

  

 

                           Le samedi 26 janvier 2013                      

 

 

Daniel Roy « Tracer son chemin »

    Ordre et désordre de l’enfance au XXIème siècle

Interviendrons :

Maud Ferauge (groupe élargi zazie)

Marie Brémond (groupe élargi zazie)
Brigitte Duquesne (groupe de recherche tournai)
Christine Volvert (groupe de recherche namur)
Maïté Masquelier (groupe élargi zazie)

 

            

 

Inscription à la matinée clinique en envoyant un mail à bogdan.kusnierek@hotmail.com 

qui fera suivre les vignettes cliniques.

Inscription à la conférence, sur place le jour-même

La journée d’étude (matinée clinique + conférence) : 

30 euros / 15 euros (étudiants)

La matinée clinique : 10 euros / 5 euros (étudiants)
La conférence : 20 euros / 10 euros (étudiants)

 

Matinée clinique (10h30 à 13h30) et conférence (15h à 17h30)

 

          Au Local de l’ACF-Belgique, 

 

          16 rue Defacqz, 1050 Bruxelles.

 

Inline images 1

 

 


Institut du Champ freudien en Belgique

Zazie-Groupe belge du CEREDA

 

 « La liberté de l’enfant, qui traverse toute l’œuvre de Lacan, c’est qu’à chacun de ses pas, il peut prendre position. Lui-même objet jeté dans le monde, fragile, à la merci de toutes les rencontres, l’enfant puise dans cette condition même les ressources qui lui permettent, dans les institutions sociales qui sont celles de l’enfance, la famille en premier lieu, que s’instaure « un rapport fondé à la liberté » 1.C’est la première leçon de Lacan concernant l’enfant : elle résonne déjà dans le rire de l’enfant, dans « l’enfant qui vous rit » et vous fait signe « au-delà de l’immédiat, … au-delà de toute demande»2.

Cet extrait tiré du texte « Lacan et l’enfant » 3  de Daniel Roy épingle comment  après Freud, Lacan encourage « l’enfant à saisir sa chance » dans la rencontre avec un psychanalyste. Il revient donc à l’analyste d’offrir et de « permettre à l’enfant d’explorer la part singulière de ce qu’il est ».  

Le thème proposé par J.-A. Miller pour la prochaine journée de l’Institut Psychanalytique de l’Enfant (23/03/13) « L’enfant et le savoir » nous invite à poursuivre l’élaboration entamée à partir de « L’enfant et ses découvertes » dans nos différents groupes de recherche.

Mais de quel savoir s’agit-il ? Jacques-Alain Miller précise que cette question constitue l’ouverture d’un programme de travail afin de « restituer la place du savoir de l’enfant, de ce que les enfants savent ».

Pour approfondir cette question, le groupe belge du Cereda-Zazie organise une journée de d’étude (matinée clinique et conférence), le samedi 26 janvier 2013, avec Daniel ROY qui nous propose d’examiner comment chaque enfant a aujourd’hui la responsabilité de tracer son chemin au milieu du nouvel ordre des discours dans lesquels il est pris et face aux nouveaux « désordres du réel au XXI° siècle », et comment un psychanalyste peut accompagner ce frayage. 

Daniel Roy est psychanalyste, membre de l’ECF. Psychiatre, praticien attaché au Centre hospitalier de Cadillac. Médecin responsable d’une antenne d’hygiène mentale infantile, AIHPSY. Enseignant à la Section clinique de Bordeaux.

1.        Lacan J., « Allocution sur les psychoses de l’enfant », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 362.

2.        Lacan, Le Séminaire, livre V, Les formations de l’inconscient, Paris, Seuil, 1998, p. 331.

3.        Roy D., « Lacan et l’enfant », Lacan au miroir des sorcières, NRP ECF N°79, Navarin, 2011, p. 250.

 

Responsables

                          Bogdan Kusnierek, 0477 79 18 75, bogdan.kusnierek@hotmail.com

                         

Marie-Lou Meert, 0496 43 54 31, meertmarilou@gmail.com

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont désactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.