[Courrier] Tests Champ freudien

La psychanalyse, sa pratique : L’argument!

psychanalyse-pratique-finalite-incidences-cliniques

Soirée de l’ACF-Belgique, le vendredi 8 janvier à 21 heures
avec Domenico Cosenza (SLP) et Jean-Daniel Matet (EFP)

Cosenza et Matet

« La psychanalyse aujourd’hui. Sa pratique, sa finalité et ses incidences politiques »

L’orientation de PIPOL7 à Bruxelles en juillet dernier sur le thème « Victime ! » dans son actualité la plus vive a poussé aussi loin que nous pouvions le faire l’examen du « malaise » en Europe, au Moyen-Orient et dans le monde au point limite où la psychanalyse trouve le minimum de recul pour l’après-coup qu’elle exige pour la justesse de son jugement. N’est-ce pas ce que Freud lui-même a fait dans son « Malaise dans la civilisation » qui servira de fil conducteur à notre dialogue ? Lacan en a sorti les pépites concernant la religion, le symptôme, la quête du bonheur ou la jouissance en insistant sur le travail toujours à l’œuvre de la pulsion de mort.

Domenico Cosenza abordera trois facteurs d’une crise globale en Italie : l’économie, l’immigration, le terrorisme. Il fera ensuite un bilan du “champ psy” dans le milieu italien : les conséquences de la loi Basaglia de 1978 sur la prise en charge de la maladie mentale et l’évolution de la clinique, et les conséquences de la loi Ossicini de 1989 sur la psychanalyse. Il parlera de Lacan en Italie : le tripode. Il évoquera également les groupes, le Champ freudien, ses divisions et ses points forts.

Son analyse croisera ce que Jean-Daniel Matet développera concernant :
-Les demandes qui nous sont faites (post trauma par exemple) et les symptômes qu’ils recouvrent (égarement qui brouille toujours un peu plus les repérages cliniques).

-La diminution du recours à la psychanalyse dans les institutions et en même temps le développement des initiatives des analystes et le développement des demandes de contrôle.
-Les demandes des citoyens et des États de renforcer la garantie des pratiques et la négation de la spécificité de la psychanalyse (autisme, psychothérapie).
-La montée des idéaux, des aspirations religieuses. Cette montée laissera-t-elle encore une place à l’analyse de l’inconscient dont pourtant ceux qui décident ont tant besoin ?
-Le public qui s’intéresse à la psychanalyse reste nombreux. Qu’en attend-il ? La lecture du « Malaise dans la civilisation » de Freud nous en donne-t-elle encore aujourd’hui des indications ?

Deux exposés précéderont un débat entre les deux invités et avec la salle.

Le VENDREDI 8 janvier 2016 à 21h
au local de l’ACF-Belgique, 16 rue Defacqz, 1000 Bruxelles
PAF : 10 euros

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont désactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.