Accueil

Corps et résonances : extrait n°5 par Dominique Holvoet

Extrait n° 5

Jacques Lacan, Séminaire III, Les psychoses (1956), p.359.

 

« Le père [en tant qu’il est celui qui a le phallus] est ce qui, dans la dialectique imaginaire, doit exister pour que le phallus soit autre chose qu’un météore.

Cela est si fondamental que si nous essayons de situer dans un schéma ce qui fait tenir debout la conception freudienne du complexe d’Œdipe, ce n’est pas d’un triangle père-mère-enfant dont il s’agit, c’est d’un triangle (père)-phallus-mère-enfant. Où est le père là-dedans ? Il est dans l’anneau qui fait tenir tout ensemble (c’est nous qui soulignons). »

Il est saisissant de lire ce passage de la toute fin du Séminaire III préfigurant la fonction de nouage du symptôme dans le nœud borroméen. Lacan est alors centré sur la mise en place de la prééminence du symbolique sur l’imaginaire et transfère l’image de l’anneau du registre imaginaire vers celui d’une fonction symbolique – mais cette formulation « l’anneau qui fait tout tenir ensemble » donne au Nom-du-Père une autre dimension que celle de la puissance du symbole. Le corps parlant de la fin de son enseignement est l’aboutissement de ce que je lis là entre les lignes.

Extrait choisi par Dominique Holvoet

 

acf-kring-corps-et-resonnances-miniature

 

Horaire:
Samedi 20 février 2016, de 13h30 à 18h30.

Lieu:
À la Tricoterie, rue Théodore Verhaegen 158, 1060 Bruxelles
La journée sera suivie d’un repas ouvert à tous et qui sera accompagné d’un événement musical.


Inscriptions préalables d’ores et déjà ouvertes
par virement sur le compte de l’ACF-Belgique de
+ 40 euros pour la journée (20 euros pour les étudiants de moins de 26 ans)
+ 30 euros pour le repas
IBAN : BE90 0680 9297 5032 – BIC : GKCC BE BB
En communication : vos nom, prénom et adresse mail

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont désactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.