ACF

Séance exceptionnelle du séminaire sur la passe

 

Jeudi 6 juin 2019
Le séminaire sur la passe invite
Anne Béraud, AE,
membre de la NLS, psychanalyste à Montréal
« Du ravage à la solitude »

 

 Anne-Béraud.jpg
à 21h au local de l’ACF-B
PAF 10 euros 

 

Le premier témoignage d’Anne Béraud aux Journées de l’ECF en novembre dernier nous a touchées par sa précision et son bien-dire. Nous l’avons donc invitée à venir travailler avec nous sur le thème « passe et féminin » – qui a fait l’objet de notre soirée de mars – et lui avons fait part de quelques-unes de nos questions : y a-t-il une spécificité de la fin de l’analyse des femmes ? Qu’en est-il de l’amour à la fin ? Ce que Lacan appelle la « forme érotomaniaque de l’amour », qui joue un rôle si central dans la sexualité féminine, comporte son envers de ravage[1]. Ce ravage est-il de structure, c’est-à-dire indépassable ? Ou comment en sort-on ? [2] Comment dire quelque chose de la « jouissance féminine », qui est selon Lacan une « jouissance qu’on éprouve et dont on ne sait rien »[3], qui est hors-signifiant et hors-savoir ? « La jouissance que l’on a d’une femme la divise, lui faisant de sa solitude, partenaire », écrit-il dans « L’étourdit ». [4] Et jouissance féminine et événement de corps, quel rapport ?

Une fois encore, et une dernière fois pour clôturer cette année de séminaire, nous entendrons comment un témoignage d’AE tente dans son absolue singularité d’attraper et de « faire passer » quelque chose qui touche à l’indicible.

C’est une chance de pouvoir entendre en direct Anne Béraud ; elle vient de loin, de l’autre côté de l’Atlantique. Elle aussi se réjouit de nous rencontrer et de converser avec nous.

 

Patricia Bosquin-Caroz et Anne Lysy


[1] Miller, J.-A., L’os d’une cure, Paris, Navarin, 2018, p. 83.

[2] Voir le blog des J49 de l’ECF, Des femmes en analyse, rubrique “Ravissement et ravage” (A. Lysy).

[3] Lacan, J., Le Séminaire Livre XX. Encore, Paris, Seuil, 1975, p. 71.

[4] Lacan J., « L’Étourdit », Autres écrits, op.cit., p. 466.

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont désactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.