Zazie – Nouveau réseau Cereda

Le groupe belge Zazie est un des maillons de la diagonale francophone du Nouveau Réseau Cereda créé en 1992.

  1. Activités

En lien avec la 4e journée de l’Institut psychanalytique de l’enfant, le thème de l’an dernier s’intitulait : « Inhibition et passage à l’acte chez les adolescents ». Thème difficile, car il n’est pas si fréquent de mettre côte à côte ces deux phénomènes cliniques. Ce thème a toutefois emporté un vif succès ! Les références principales furent le Séminaire livre X, L’angoisse, ainsi que texte de Freud, Inhibition, symptôme et angoisse.

Comme Zazie Belgique comprend plusieurs ateliers régionaux, le thème a été traité différemment en fonction des spécificités, et envies de chaque atelier. Par exemple, celui de Louvain-la-Neuve, s’est basée beaucoup sur des films, ce qui a permis notamment d’ouvrir l’atelier à de nombreux étudiants de cette ville universitaire. D’autres sont partis de vignettes cliniques ou se sont appuyés sur un invité extérieur, ou encore à Bruxelles, l’atelier s’est attelé principalement aux références théoriques…

Par ailleurs, Zazie-Belgique organise chaque année une journée d’étude sur le thème, qui a eu lieu à Bruxelles dans le local de l’ACF. La salle était comble, confirmant l’attrait du thème. Lors de la matinée clinique, les quatre cas présentés ont démontré – comme l’a présenté notre invité Éric Zuliani dans sa conférence de l’après-midi – que d’avoir une pratique analytique implique une éthique. Celle-ci nécessite d’articuler le champ de la théorie au champ de la pratique afin que se produise pour chaque cas un « acte de jugement ». Ce fut très riche d’enseignements, cette journée a été réellement passionnante !

  1. Perspectives

Le thème de l’année « La révolte de l’enfant » sera étudié à partir du texte d’orientation de J.-A. Miller « Enfants violents », qui a lui seul fourmille de nombreuses références et de multiples pistes de réflexions.

Comment la révolte de l’enfant se présente-t-elle ? Est-elle une pure satisfaction de la pulsion, sans symptôme constitué et dans ce cas, comment introduire une respiration dans le temps compressé du pulsionnel ? Les symptômes quant à eux, ne sont-ils pas autant de manifestations de révolte et d’affirmation de la subjectivité comme par exemple lorsqu’un nourrisson refuse le sein ?

À l’instar de la petite héroïne de Queneau  (dont notre groupe porte judicieusement le nom), la révolte de l’enfant peut aussi se lire comme une dénonciation des semblants qu’on lui assène. Comme le propose J.-A. Miller, «  Zazie arrive à entraîner dans le registre de l’interjection et de l’injure tout ce que la civilisation propose comme produit, dans un tourbillon effréné que rien n’arrête, même pas Napoléon. C’est une machine à percer, à désenfler, à piétiner les semblants ; à révéler dans leur statut de semblant tout ce qui occupe la gent qui l’entoure… »[1]

Anaëlle Lebovits-Quenehen, psychanalyste, membre de l’ECF, sera notre invitée lors de cette journée d’étude qui aura lieu le samedi 3 mars 2017 au local de l’ACF à Bruxelles. Elle animera la matinée clinique et donnera une conférence sur ce thème l’après-midi.

  1. Permutation

Responsables : La fonction a permuté en juillet 2017. Responsable : Junius Justine justijunius@gmail.com, 00322 492684870. Co-responsable : Nathalie Crame, ncrame@outlook.com, 0032 475539745.

Participants : Aulit Céline, psychologue, ACF-B ; Bosquin-Caroz Patricia, psychanalyste, ACF-B, ECF ; Brault Béatrice, psychologue, ACF-B ; Bremond Marie, psychologue, ACF-B ; Chaumont Anne-Françoise, psychologue ;  Crame Nathalie, psychologue, ACF-B ; Dapsens Bénédicte, psychologue ; Darot Simon, assistant en psychologie ; Decker Anne-Marie, psychologue ; Dujardin Claire, psychologue ; Dumont Brigitte, infirmière ; Erich Thérésia, psychologue ; Labouche Laurence, psychologue ; Duquesne Brigitte, psychologue, ACF-B ; Ferauge Maud, psychologue, ACF-B ; Gérard Denis, psychologue, ACF-B . Godfrin Patrick, psychologue, ACF-B ; Hallet Joelle, psychiatre, ACF-B ; Hyvert Agathe, psychologue ; Junius Justine, psychologue, ACF-B ; Lebon Claire-Isabelle, psychologue, ACF-B ; Loiret Hélène, psychologue ; Jeangilles Pierre, psychologue ; Jegousse Florence, psychologue ; Lebrun Jean-François, psychologue, ACF-B ; Marot Monique, kinésithérapeute, ACF-B ; Maité Masquelier, psychologue, ACF-B ; Mazurenko Amandine, psychologue, ACF-CAPA ; Meert Marie-Louise, orthophoniste, ACF-B ; Meuter Anne, psychologue, ACF-B ; Mottart Marc, psychologue, ACF ; Pasqualin Daniel, psychanalyste, ACF-B, ECF, AE en exercice ; Piette  Claire, enseignante et psychologue, ACF-B ; Piret Marie-Agnès, infirmière ; Renaud Audeline, psychologue ; Ruchard Sandra, enseignante ; Sace Catherine, psychologue ; Servais Véronique, psychologue, ACF-B ; Schifflers Bernadette, éducatrice, ACF-B ;   Simonet Pascale, psychologue, ACF-B ; Stroot Catherine, psychologue ; Verzele Ben, psychologue, Kring.

[1] Miller J.-A., « Des femmes et des semblants », cours du 29/01/1992 (De la nature des semblants).

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sont désactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.